Pourquoi opter pour une prothèse sur implants?

Porter une prothèse dentaire complète pendant des années occasionne plusieurs modifications aux tissus buccaux. La plus importante est la résorption osseuse de la mâchoire qui se manifeste par la diminution de la gencive. La progression de ce phénomène entraîne une instabilité des prothèses, des difficultés de mastication et d’élocution, un changement de forme au bas du visage et l’affaissement des lèvres. De plus, les prothèses conventionnelles pour une personne complètement édentée permettent d’utiliser au mieux 10% à 30% de la force masticatrice.
13

La prothèse sur implants vous redonne la stabilité ainsi que l’apparence des dents naturelles et arrête le processus de dégénérescence progressive de vos gencives. Elle contribue à préserver l’os de la mâchoire grâces à la stimulation de l’os par la fonction masticatoire.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire?

12On peut comparer un implant dentaire à la racine d’une dent naturelle. Lorsque nous avons des dents naturelles, elles sont ancrées dans l’os de notre mâchoire. Ce dernier demeure stimulé produisant ainsi des cellules osseuses. L’implant dentaire agit comme une racine naturelle pour stimuler l’os. Fait de titane, il est extrêmement biocompatible. Tellement, que l’os se comporte de la même façon autour d’une racine naturelle qu’autour d’une racine artificielle (l’implant). Toutefois, étant artificiel, on ne peut avoir de carie ou autre inconvénients reliés aux dents naturelles.

La pose d’implants est-elle une nouvelle technique?

L’implantologie existe depuis plus de 30 ans. Actuellement, le taux de réussite de ce genre d’intervention est supérieur à 95 %.

Suis-je trop âgé pour avoir des prothèses sur implants?

C’est là une question bien personnelle. Votre état de santé global est un des critères premiers. Plusieurs personnes ayant dépassé l’âge respectable de 75 ans ont recours aux prothèses sur implants car elles veulent encore apprécier les plaisirs de la table et se sentir bien dans leur peau. À ce jour, notre patiente la plus âgée a opté pour ce plan de traitement à 85 ans.

Faut-il plusieurs implants?

Tout dépend de la structure et de l’ampleur de vos mâchoires. Le chirurgien dentiste fera des recommandations quant au type d’implants qui vous convient ainsi que sur leur nombre, la longueur et leur diamètre. Il transmettra tous les renseignements pertinents au denturologiste responsable de la conception de la prothèse à superposer aux implants.

Est-ce que c’est douloureux?

La pose d’implants se déroule avec un confort étonnant. Sachez que les différents intervenants (dentiste et denturologiste) s’assurent de vous procurer le maximum de confort pendant et après l’intervention. D’ailleurs nous avons des patients qui seront heureux de partager leur expérience vécue à cet égard et comment la pose de leurs implants fut sans douleur.

Est-ce que je peux porter mes prothèses après l’intervention?

Oui. Votre prothèse sera modifiée et une base molle sera ajoutée afin d’assurer votre confort durant la période de guérison. Cette base molle sera changée au 4 à 6 semaines.

Quelles sont les contre-indications à la pose d’implants dentaires?

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à contre-indiquer les implants dentaires pour certaines personnes.

Voici quelques exemples :

  • radiothérapie au niveau de la bouche dans le passé;
  • diabète non contrôlé;
  • consommation importante d’alcool;
  • médication particulière (anticoagulants, immunosuppresseurs et biphosphonates);
  • maladie buccale active telle une parodontite;
  • dialyse rénale;
  • infarctus du myocarde récent ou passé;
  • insuffisance cardiaque;
  • problèmes sanguins (ex : l’hémophilie);
  • attentes esthétiques irréalisables;
  • intégration risquée des implants chez les fumeurs car la guérison est compromise.

Pour ces cas particuliers, des examens complémentaires devront déterminer si la pose d’implants est possible.

Le coût de ce type de traitement

Le coût d’une prothèse sur implant varie beaucoup selon le plan de traitement agréé. Le nombre d’implants qui sera installés, le type de prothèse qui sera faite par la suite soit sur boules, locators, barre ou barre intégrée sont des facteurs qui contribuent au prix du traitement.

Savez-vous que vous pouvez récupérer de 20 à 35 % du coût du traitement en crédits d’impôt pour soin médicaux selon le coût du traitement et votre revenu annuel? Veuillez consulter la section financement de notre site pour plus d’information.